Eugène SCHNEIDER (1931 † 2003)

Eugène, Jacques SCHNEIDER, né le 05/05/1931 à 9 heures, à Schweighausen (Bas-Rhin, Schweighouse-sur-Moder depuis 1949), au lieu-dit Wasser Waldfils de Eugène SCHNEIDER (1892) et de Elise DONNER (1894), célibataire, Français, catholique.

Interné au Camp de Concentration d’Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales).

Interné au Camp d’Hébergement de Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) le 20 juin 1941, matricule 10 516. Évadé le 03 janvier 1942. Retour d’évasion, îlot Q, le 20 mars 1942, matricule 14018.

Transfert n° 1 544 au camp du Barcarès (Pyrénées-Orientales) le 27 mars 1942. Retour au camp de Rivesaltes le 06 juillet 1942, matricule 14 850.

Transfert n° 6 706 au Camp de Nomades de Saliers le 25 novembre 1942. Interné au Camp de Nomades de Saliers (Bouches-du-Rhône) le 27 novembre 1942, matricule 166, baraque 8. Évadé de Saliers. Départ du camp le 25 février 1943 destination Montélimar (Drôme), chez Monsieur Genon, 43 boulevard Desmarais, par tous moyens de transport.

Marié à Schweighouse-sur-Moder après-guerre. Décédé à Haguenau (Bas-Rhin) le 06 octobre 2003, âgé de 72 ans.


Parcours géographique


Documents d’état-civil et de police


Documents d’internement


Sources : Arch.Dep.13, 142 W 98, fiche d’interné Libérés ;

Arch.Dep.66, 1260 W 88, sorties Rivesaltes.

Etat-civil, Schweighausen/1931/N/25.