Nicolas WINTERSTEIN (1912 † 1944)

Nicolas WINTERSTEIN, vannier Français, né le 15/08/1912 à Aigrefeuille-sur-Aunis (Charente Inférieure, aujourd’hui Charente-Maritime), fils de Émile Adolph WINTERSTEIN (25 septembre 1879, Cauroy-lès-Hermonville (Marne), marié le 09 février 1911 à Niort (Deux-Sèvres) avec Eugénie YUNG (21 juin 1887, Limésy (Seine-Maritime) † Thouars (Deux-Sèvres), 25 janvier 1949), marié à Françoise SEINE (07 février 1916, Laurière (Haute-Vienne), fille de Jean SEINE (1876-) et de Catherine AKEL, vannière (1886-), sœur de Mélie SEINE (1919, La Souterraine), Michel SEINE, Lisa SEINE, Marie Louise SEINE, Arthur SEINE, et Victorine SEINE), dont François WINTERSTEIN (1941, Saint-Rémy-sur-Creuse (Vienne), catholique, de « race nomade ».

Arrêté de Mr le Sous-Préfet de Montmorillon, Vienne en date du 23 mars 1944.

Interné au camp de Nomades de Saliers (Bouches-du-Rhône) le 30 mars 1944, matricule 710, cabane 5, évacuation sur l’hôpital d’Arles le 05 avril 1944.

Acte de décès n°279 du 02 mai 1944 à 15 heures, à l’âge de 32 ans, à l’Hôtel-Dieu, rue Marché Neuf, Arles, sur déclaration de Albert Sautel, employé qui dit avoir vu le défunt.

Sans sépulture connue…

 

N’oublions pas son nom !


Parcours géographique


Documents d’état-civil et de police

Carnet anthropométrique d’identité nomades n° 104 304.

Carnet collectif nomades n° 22 875.


Documents d’internement


Sources 

FRAD013, 142 W 98 fiche d’interné décédés.

Etat-civil Aigrefeuille/N ; Etat-civil Arles/1944/D/279.