Louis FOURMANN (1926 † 1983)

brouillon

Louis FOURMANN (1926 † 1983), né le 28/02/1926 à 6 heures, à Montélimar (Drôme), dans la voiture de son père, place du Roubion, fils de Jean FOURMANN (03/04/1881 à Pouilly-sur-Charlieu, vannier ambulant, illettré) et de Antonia HORNBERGER (11/07/1881 à Pouilly-sur-Charlieu-1958), célibataires, sans domicile fixe, internés au Camp de Rivesaltes le 09 août 1942 célibataire, Français, de « race: nomade », vannier, aide-cuisinier, catholique.

Départ de Montélimar (Drôme). Interné au Camp d’Hébergement de Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) le 09 août 1942, dossier 15 550, matricule 15 624 en provenance de Pouzin (Ardèche). Transféré au Camp de Nomades de Saliers (Arles, Bouches-du-Rhône) le 25 novembre 1942, n° de sortie 6 591. Interné au Camp de Nomades de Saliers (Arles, Bouches-du-Rhône) le 27 novembre 1942, matricule 103, cabane 3. Détaché agricole le 11 mars 1944. Chez Capitani. Rentre de l’agriculture le 13 juillet 1944. Évadé le 18 août 1944.

Décès à Privas (Ardèche) avenue Pasteur, le 19 mai 1983 âgé de 57 ans.

 


Parcours géographique


Documents d’état-civil et de police


Documents d’internement


Sources

Archives départementales des Bouches-du-Rhône, FRAD013, 142 W 98, fiches d’internés Maintenus. Archives départementales des Pyrénées-Orientales, FRAD066, 1260 W 88, sorties Rivesaltes. SHD Caen, AC 21 P, dossiers individuels des déportés et internés résistants. Etat-civil Montélimar/1926/NA/30 ; Privas/1983/DE/125.