Camp de Gurs (Basses-Pyrénées) 1939-1945

Historique du Camp de Gurs (Basses-Pyrénées) 5 avril 1939 – 31 décembre 1945

Dans ce camp a été interné l’écrivain Matteo Maximoff et sa famille du 17 juin au 8 août 1940. « Une cinquantaine de Tsiganes étaient internés dans ce camp, pour les mêmes raisons et et regroupés dans un baraquement, les hommes séparés alors des femmes et des enfants. » [Fillhol-Hubert, pp. 110; 146]

Le camp de Gurs était considéré comme plus « dur » que celui de Saliers.

« L’arrivée des deux tribus de nomades de Saliers à Gurs se traduit par un changement officiel de statut, [Gurs] devenant « centre de séjour surveillé »; un télégramme du préfet précise que Gurs est alors destiné à « l’internement des nomades français et étrangers en provenance des départements du Sud-Est. » (Pechansky, p.51)

Vue du camp de Gurs tel que photographié à partir d’un château d’eau. Gurs, France, vers 1941.

source photo : United States Holocaust Memorial Museum

crédit photo : USHMM

Parmis les internés de Gurs on compte un certain nombre d’internés de Saliers:

Barbe Adolf, muté de Gurs à Saliers le 29 novembre 1942

Augustine Campos, mutée de Saliers au camp de Gurs le 18 mai 1944

Dolorès Campos, mutée de Saliers au camp de Gurs le 18 mai 1944

François Campos, mutée de Saliers au camp de Gurs le 18 mai 1944

Germaine Campos, mutée de Saliers au camp de Gurs le 18 mai 1944

Joséphine Campos, mutée de Saliers au camp de Gurs le 18 mai 1944

Marie-Jeanne Campos, mutée de Saliers au camp de Gurs le 18 mai 1944

Marie-Rose Campos, mutée de Saliers au camp de Gurs le 18 mai 1944

Thérèse Campos, mutée de Saliers au camp de Gurs le 18 mai 1944

Léa Chevalier

Dica Demetrio

Francisco Demetrio

Pierre Demetrio

Roger Demetrio, «Au bout de trois ou quatre mois, la gendarmerie nous a retrouvés et nous a emmenés au camp de Gurs. Nous sommes restés presque un an dans ce camp. Il y avait beaucoup de juifs. C’était un camp qui était très dur. »

Vorochana Gorgan, internée à Gurs le 14 août 1943

Joséphine Hornberger

Michel Hornberger

Pauline Hornberger

Jean Kempfer

Une partie du personnel de Saliers viendra aussi de Gurs, notamment les infirmières.


Sources:

en savoir plus sur le camp cliquez ici