[:fr]Camp de Brens (Tarn) 1941-1944[:]

[:fr]

Historique du Camp répressif pour femmes de Brens (Tarn) 15/05/1940 – 04/06/1944

Situé sur la commune de Brens, route de Lavaur, près de Gaillac (Tarn, Midi-Pyrénées), au lieu-dit les Rives.

20 baraques

Successivement « Centre d’accueil pour réfugiés », « Centre d’hébergement pour réfugiés juifs étrangers », « camp de concentration pour femmes ».

Le 14 février 1942, arrivent par camion, depuis la gare de Gaillac, les 320 femmes et les 26 enfants du camp de Rieucros.

En 1943, les internés du camp de Saliers tressaient des corbeilles à papier en osier pour le camp de Brens. [Filhol-Hubert, p.232] 

21 juillet 1943 : le secrétaire général à la police de Vichy informe les préfets régionaux de la zone sud que « les nomades dangereux doivent être dirigés les hommes sur Fort Barraux (Isère) et les femmes sur Brens (Tarn) » [AD 13 142 W 7].

Le camp est fermé le 4 juin 1944. Les 150 prisonnières sont transférées au camp de Gurs d’où elles ne tardent pas à s’évader.

Parmi les internées du Camp de Saliers plusieurs y ont été mutées:

Léa Chevalier

Lisa Duvil

Louise Duville-Harter

Céline Espade

Joséphine Espade

Constance Gimenez

Marguerite Laugerette, née Descaillol

Célestine Muller


En savoir plus sur le camp de Brens

ASSOCIATION POUR PERPETUER LE SOUVENIR DES CAMPS DE BRENS ET DE RIEUCROS

Présidente:Bettini Marie-Angèle

36 chemin de Beauregard 31300 Toulouse

05.63.57.05.92

[:]