Barthélémy STEIMBACH (1927 † 1984)

Barthélémy STEIMBACH, né le 15/01/1927 à 7 heures, à Saint-Léonard-de-Noblat (Haute-Vienne), au Pont de Noblat, fils de André STIMBACH (1908-1980) et de Catherine HERTER (1908-1962), sans domicile fixe, demi-frère de Léon HERTER (1936-2009), célibataire, Français, de « race: nomade », vannier, catholique.

Départ de Châteauroux (Indre).

Interné au camp d’Hébergement de Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) le 28 septembre 1942, matricule 16 408. Évadé le 13 novembre 1942, n° de sortie 5 398.

Transféré au Camp de Nomades de Saliers le 25 novembre 1942. Interné au Camp de Nomades de Saliers, commune d’Arles (Bouches-du-Rhône) le 27 novembre 1942, matricule 236, cabane 11, catégorie. Évadé le 18 décembre 1942 avec sa mère et son demi-frère. Ramené par les gendarmes le 22 décembre 1942.

En prison à Saint-Gilles (Gard) depuis le 23 décembre 1942.

Transféré de la prison de Saint-Gilles à la maison d’arrêt de Nîmes (Gard). Rayé des contrôles le 15 octobre 1943.

Domicilié dans les Pyrénées-Atlantiques après-guerre.

Décédé à Pau (Pyrénées-Atlantique) le 29 juin 1984, à l’âge de 57 ans.


Parcours géographique


Documents d’état-civil et de police


Documents d’internement

 


Sources 

AD13, 142 W 98, fiche d’interné Rayé de contrôles.

AD66, 1260 W 88, sorties Rivesaltes.

Etat-civil St Léonard-de-Noblat/1927/N/8 ; Pau/1984/D/729.