Thomas WIASTERSHEIM (1933 † 2000)

1 m 70, cheveux noirs, yeux gris, tâche café au lait pointe épaule gauche, 

Thomas, Antoine WIASTERSHEIM, vannier ambulant français (1892 † 1978)
né à Janaillat (Creuse), le 16/09/1892 à 10 heures du soir, fils de Gustave WIASTERSHEIM (31 ans, sujet belge, artiste violoniste, sans domicile fixe) et de Anna DHOURS, (24 ans, chanteuse, son épouse, sans domicile fixe, habitant avec son mari) ; marié à Bordeaux (Gironde) le 12 octobre 1915 avec Marguerite DUVILLE (30/10/1895, Parçay-les-Pins † 30/03/1929,  marchande ambulante) ; marié en seconde noce à Séreilhac (Haute-Vienne) le 12 août 1942 avec Marie BERGER-MAILLET (1894). Père de  7 enfants (1 inconnu né avant 1928, et Henriette WIASTERSHEIM (1926, Saint-Laurent-de-Neste), Michel WIASTERSHEIM (1929, Tulle), Marinette WIASTERSHEIM (1933, Aubusson), Reine BERGER-MAILLET (1936, Limoges). Illettré, catholique.

Inscrit matricule 2 140 à Guéret, 1914. Rayé, sujet étranger. Incorporé au 7e Régiment d’Infanterie Coloniale, soldat de 2e classe, le 03 décembre 1914. Arrêté par le gendarmerie de Viozay à Perceul (Loire Inférieure) le 11 mai 1915. A fait l’objet d’une ordonnance de non-lieu par le Général commandant la 11e Région. Dirigé sur son corps d’affectation le 10 juin 1915. 8 mois de campagne intérieure. Mariage à Bordeaux (Gironde) le 12 octobre 1915 à Marguerite DUVILLE (30/10/1895, Parçay-les-Pins, marchande ambulante). Passé au 3e Régiment d’Infanterie Coloniale le 03 novembre 1915. 10 mois de campagne jusqu’au 08 août 1916. Campagne intérieure 8e Régiment d’Infanterie puis 6e Régiment d’Infanterie. Réformé pour « plicature du tronc à 90° » le 21 septembre 1917 et renvoyé dans ses foyers, chemin des Carmes à Bordeaux (Pompignac?]. Réside le 28 décembre 1918 à la Haniade [la Ramade?] à Lormont (Bordeaux rive droite). « […] le 20 août mil neuf cent vingt huit à Langon, le prévenu n’a pas fait vacciner ses deux enfants ». Condamné par le Tribunal Correctionnel de la Gironde le 28 novembre 1928 pour défaut de vaccination d’enfants, en infraction à la loi du 16 juillet 1912, à 25 francs d’amende et aux frais, liquidés à 69 francs et 21 centimes » ; S.D.F, non présent à l’audience. Condamné par le Tribunal Correctionnel de Limoges le 20 juillet 1938 à à 16 francs d’amende pour défaut de vaccination. Condamné par le Tribunal Correctionnel de Limoges le 27 juin 1938 à 25 francs d’amende pour défaut de visa du carnet anthropométrique. Condamné par la Cour d’Appel de Limoges le 27 janvier 1939 à 2 ans de prison, 50 francs d’amende et 6 ans d’interdiction de séjour pour coups et blessures volontaires commis le 06 septembre 1938 à Guéret. Départ de Chatelus le Marcheix (Creuse). Comme ils ne sont pas mariés, et du coup assignés à résidence sur deux communes différentes (elle avec Marinette et Reine), il épouse en secondes noces à Séreilhac (Haute-Vienne) le 12 août 1942, Marie BERGER-MAILLET (1894). Leur demande de résidence commune est refusée par le préfet. Sa femme est arrêtée le 07 septembre 1942 et envoyé à Saliers. Lui est interné au Camp de Nomades de Saliers (Bouches-du-Rhône) A SA DEMANDE le 02 décembre 1943, matricule 655, cabane 19, catégorie T. Arrêté Préfet 15 mars 1943. Libéré le 22 mars 1944.

Service de Contrôle des Réformes, Limoges, janvier 1958. En 1971 à Aubusson (Creuse). Veuf de Marie BERGER-MAILLET. Epoux de Maria LAFFANTIN. Décès le 25 janvier 1978 à Aubusson (Creuse), à l’âge de 86 ans.


Parcours géographique


Documents d’état-civil et de police

Registre militaire 2140 puis 157. Carnet anthropométrique d’identité nomades n° 54 999.


Documents d’internement


Sources 

Archives Départementales des Bouches-du-Rhône, FRAD013, 142 W 98 Libérés. Archives Départementales de la Creuse, FRAD023, 4E119/25, acte naissance ; 1 R 567 inscription et R 563, registre militaire, 157 ; 987 W 52 (7 septembre 1942), rapport sur l’arrestation de Marie Wiastersheim. Archives Départementales de Gironde, FRAD033063_0008_E_0023_176B ; 3 U 54 81, greffe du tribunal correctionnel de Gironde, novembre 1928, minute n°5. Archives Municipales de Bordeaux, TDM, 8 E 23, 1913-1922, 232_1. Etat civil, 1942/Sereilhac/MA/7 ; 1978/Aubusson/DE/10.