Pierre WEISS (1890 † 1943)

Pierre WEISS, vannier Français, de « race: nomade ».

Naissance supposée le 10/06/1890, à Granges (Aube), fils de Philippe WEISS (23 décembre 1835, Baerenthal (Moselle) vannier ambulant, musicien) et de Madeleine STIMBACH (ca 1844, Metz (Moselle), comédienne), frère de Sophie WEISS (1860-1863), Georges WEISS (1865-), Pierre WEISS (1868-), Pierre WEISS (1870-1935), Marie VAYSSE (1871-), Elie WEISS (1880-), Charles WEISS (1887-), Guillaume WEISS (1898-). Vit en concubinage depuis 1914 avec Jeanne HOERTER (1899-1972), dont Marie Hélène HŒRTER, Marie HŒRTER-WEISS (1921, Thiers), Rosalie HOERTER-WEISS (1925, Clermont-Ferrand), Léon WEISS (1927, Le Poinçonnet), Joséphine WEISS (1929, Châtel-Guyon), Louis WEISS (1931, La Bazeuge), Catherine WEISS (1934, Saint-Léger), Laurent WEISS (1935, Moulin Blanc), Maria WEISS (1937, Strasbourg), Elise WEISS (1939, Thiat), Hélène RENARD-WEISS (1942, Rivesaltes), catholique.

Service Militaire, livret militaire classe 1914.

En résidence assignée à Roussines (Indre). Départ de Châteauroux (Indre)
Interné au Camp d’Hébergement de Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) le 28 septembre 1942, matricule 16 353, avec sa femme. Transféré au Camp de Nomades de Saliers le 25 novembre 1942, n° de sortie 6763.
Interné au Camp de Nomades de Saliers (Bouches-du-Rhône), le 27 novembre 1942, matricule 254, cabane 13, catégorie A. Évadé le 20 janvier 1943.

Acte de décès n° 347 du 16 février 1943 à 14 heures maison d’arrêt de Nîmes, boulevard des Arènes, âgé de 52 ans. Il a été inhumé sur le Pont de Justice, le 18 février 1943 au carré 2 C qui à l’époque était un terrain commun. Il se trouve donc aujourd’hui à l’ossuaire. C’est la seule personne décédée au camp de Saliers dont nous connaissons le lieu d’inhumation.

N’oublions pas son nom !


Parcours géographique


Documents d’état-civil et de police

Carnet anthropométrique d’identité nomades n° 58 172, délivré le 21 janvier 1914 à Montluçon.

Carnet collectif Nomades n° 2 2943 délivré lors de son arrestation à Lyon (Rhône) le 22 mai 1942.

Plaque de contrôle spéciale n° 182, voiture suspendue à 2 roues.


Documents d’internement


Sources 

FRAD013, 142 W 89/30 – 142 W 98 Fiche d’interné décédés.

FRAD066, 1260 W 88, sorties Rivesaltes.

FRAD087, Carnet collectif.

État civil 1943/Nîmes/DE/347.

Service funéraire de la ville de Nîmes, mai 2017.