[:fr]Jean DOUR (1914 † 1945 ?)[:]

[:fr]

Jean DOUR, forain français (1914 † 1945), de « race : nomade ».

Né le 22/09/1914 à 10 heures du soir, à Marcillat-en-Combraille (Allier), fils de Alfred « Albert » DOUR, nomade, vannier, (30/11/1883, Riom (Puy-de-Dôme) † Limeuil (Dordogne), 15/08/1966), marié le 03 septembre 1915 à la mairie d’Huriel (Allier) avec Louise WEISSE (23/04/1889, Saint-Pourçain-sur-Sioule (Allier) † avant 1966, vannière foraine), sur présentation de Nicolas REINHARD (39 ans, vannier), et de Annette DOUR (50 ans, sans profession) et de Jeanne Thérèse DOUR (34 ans, sans professions), illettrés, sans domiciles fixes, qui exploitent un tir en 1927 ; frère de Marie Gargowitch DOUR (1910 † 1997), Catherine DOUR (1912-1985), Annette DOUR (1917-1989), Antonia DOUR, Catherine DOUR ; cousin de Jean Joseph DOUR (1908 † 1951) interné au camp de Mérignac (Gironde), Marguerite DOUR (1904) internée au camp de Poitiers.

Vit en concubinage avec Jeanne ESPINOS (1908-1951), père de Annette DOUR, Antonia DOUR et Catherine DOUR.

Service militaire effectué. Forain, ouvrier agricole, cultivateur. Catholique.

En 1927, vit avec ses parents, forains, qui exploitent un tir. Carnet d’interdiction de séjour. Carte d’identité. Livret militaire. Arrêté d’internement de la préfecture de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) le 20 septembre 1943. Interné au Camp de Nomades de Saliers (Bouches-du-Rhône) le 13 novembre 1943, matricule 648, cabane 20, catégorie A, à l’âge de 19 ans. Transféré au Centre de Séjour Surveillé de Nexon (Haute-Vienne) le 16 décembre 1943. Transféré au C.S.S. de Fort-Barraux (Isère) le 31 décembre 1943. Déporté de Lyon le 29 juin 1944 (convoi I.234 de 720 hommes). Incarcéré le 02 juillet 1944 au KL Dachau (DE-), matricule n° 76 281, Sch. Frz. 19, Arbeiter (travailleur), V.2.K.r.K. Fr. Transporté au KL Weimar-Buchenwald (DE-), le 12 décembre 1944, n° dans le transport : 1018. Incarcéré matricule n° 44 316, prisonnier politique, français, ouvrier agricole. Transféré le 15 décembre 1944 au Kommando 1 (camp annexe 1), « S III » camp Nord, à Ohrdruf. 20 décembre 1944, matricule n° 107 434. Transféré le 13 mars 1945 au KL Bergen-Belsen (DE-), n° 618 dans le convoi.

Décédé à Bergen-Belsen en déportation entre le 13 mars 1945 et la libération du camp par les Britanniques le 15 avril 1945 ?

N’oublions pas son nom !


Parcours géographique


Documents d’état-civil et de police

Carnet identité Forains n° 5 943, délivré à Bergerac (Dordogne) le 10/09/1927

Carnet anthropométrique d’identité Nomades n° 76 083.


Documents d’internement


Sources 

Photographie : 1 m 45, châtain, yeux bruns à 13 ans en 1927 à Bergerac (Dordogne) (© cliché MNF/Théophile Leroy).

Archives départementales des Bouches-du-Rhône, FRAD013_142 W 98 Mutations, fiche d’interné.

Archives départementales de Dordogne, FRAD024_1 W 149, Notice individuelle, Carnet Forains N° 5 943, Bergerac, 10/09/1927

Archives départementales de la Haute-Vienne, Fonds de la DRRG: TT1 Camp de Nexon cahier de rapports 19/09/1943-26/02/1944 (FRAD087_1621 W 6), TT1 Camp de Nexon (lettre D) (1942-1944) (FRAD087_1621 W 10, carte d’interné) ; Fonds de la Préfecture de la Haute-Vienne: Camps de Séjour Surveillé.– Camp de Nexon. Internés: contrôle des rationnaires (listes nominatives d’internés faisant mouvement, transférés, évadé, libérés, décédés) 1943 (FRAD087_993 W 59, liste nominative de transfert à Fort-Barraux 29/12/1943 ).

Archives numérisées ITS, Bad-Arolsen, 1.1.6.1 / 9895104, livre des prisonniers entrés au KL Dachau; 1.1.6.7 / 10634510 carte du registre d’internés de Dachau ; 1.1.6.2 / 10025302-10025303, documents individuels Dachau ; 1.1.5.1 / 5286207 & 1.1.6.1 / 9949515, listes de transport du KL Dachau au KL Buchenwald ; 1.1.5.3 / 5776591 & 5776593-5776595, documents individuels Buchenwald ; 1.1.5.1 / 5320167, liste de transport de Buchenwald à Ordhruf, P. 24 ; 1.1.5.1 / 5287663, liste de transport de Buchenwald-Ordhruf à Bergen-Belsen.

État civil 1914/Marcillat/NA/26.

FMD.

Bundesarchiv.

United States Holocaust Memorial Museum[:]