André STIMBACH (1908 † 1980)

André STIMBACH, né le 13/11/1908 à 10 heures du matin, à Lignac (Indre), de Émile “Milo” STIMBACH (10/02/1873, vannier ambulant, illettré) et de Marie Victorine BAMBERGER (20/08/1876, Montaulin (Aube), sans profession, son épouse), frère de Marie-Hélène (1899), Arthur (1901), Louis-Joseph (1912), concubin de Catherine HERTER (1908), 7 enfants, dont Barthélémy STIMBACH (1927, Saint-Léonard-de-Noblat), Marie STIMBACH (1929, Poitiers), Renée STIMBACH (1932, Guéret), Émile STIMBACH (1933, Saint-Sornin-la-Marche), Jeanne STIMBACH (1939, Lignac), Léon STEIMBACH (1942 † Arles, 1942), Français, de “race: nomade.”, vannier, illettré, catholique,

Dernière résidence Saint-Benoît-du-Sault (Indre). Départ de Châteauroux (Indre). Interné au Camp d’Hébergement de Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) le 28 septembre 1942, matricule 16336. Transfert n° 6740 au Camp de Nomades de Saliers le 25 novembre 1942. Interné au Camp de Nomades de Saliers, commune d’Arles (Bouches-du-Rhône) le 27 novembre 1942, matricule 409, cabane 11. Évadé le 05 décembre 1942. Prison de Châteauroux (Indre). Ramené au camp le 14 février 1943. Remis au parquet le 15 juillet 1943 pour vol. Maison d’arrêt d’Avignon (Vaucluse). Rayé des contrôles le 29 février 1944.

Décédé à Romagne (Gironde), le 05 octobre 1980, âgé de 72 ans.


Parcours géographique


Documents état-civil


Documents d’internement


Sources: AD13, 142 W 93_0991.d, PV Arrest ; 142 W 98, fiche d’interné Rayé Des Contrôles.

EC Lignac, 1908/N/120.