Joseph REINHARDT (1895 † 1982)

Joseph REINHARDT, né le 09/10/1895, Roppentzwiller (Haut-Rhin), fils de Louis REINHARDT (Welchenrorh (Suisse), musicien), et de Joséphine REINHARDT (Urspring, Wurtenberg), frère de Alphonse REINHARDT, (cultivateur, 03/08/1894, Roppentzwiller † Roppentzwiller, 11/12/1982; interné au camp de Crest), oncle de Joseph REINARDT (1917, camp de Crest † camp de Saliers, 1943), marié à Hochstatt (Haut-Rhin) le 23 mai 1922 avec Marie REINHARD, Français, nomade

Interné au camp de Gurs (Basses-Pyrénées) avec son père et sa mère.

Transféré au Camp d’Hébergement de Rivesaltes (Pyrénées-Orientales)  îlot F, baraque 56, le 16 mars 1941, matricule 6105, avec son frère et son neveu. Évadés le 19 mai 1941.

Déporté par le transport 231 du 22 juin 1944 depuis le C.S.S. de Fort-Barraux (Isère), via Grenoble (Isère) pour Buchenwald (Allemagne), à l’âge de 49 ans.

Transféré vers le 22 août 1944 au camp de travail annexe arbeitskommando « Gazelle » de Weferlingen, situé sur le village de Walbeck dans le Harz, « la petite sibérie » allemande, à 50 km au nord-ouest de Magdeburg. Les détenus y ont pour tâche de construire une usine souterraine dans des galeries de potasse pour le compte de la firme de construction GERHARD. Ils y sont 450 en janvier 1945. Le kommando est évacué le 05 avril 1945 et rapatrié vers le camp de Buchenwald. Libéré par les Alliés américains le 12 avril 1945.

Dècès à Altkirch (Haut-Rhin) le 07 décembre 1982.


Parcours géographique


Documents d’état-civil et de police


Documents d’internement


Sources

FRAD066, 1260 W 78, évasions.

Etat-civil Roppenzwiller/1895/NA/

Filhol-Hubert, Nomades en France 1939-1946, p. 310

Association Française Buchenwald Dora et Kommandos

ITS Arolsen