Raymond BURKLER (1915 † )

Raymond BURKLER, horloger français (1915 † )

Né à Lamagistère (Lot-et-Garonne), le 1er Avril 1915. Marié avec Cécile DELAURIER (1910), dont cinq enfants : Joséphine BURKLER (1930, Bram), Antoine BURKLER (1931, Gourdan), Antoinette BURKLER (1934, Saint-Gaudens), Louis BURKLER (1938, Muret, témoin vivant), Émilienne BURKLER, (1941, au camp d’Argelès, témoin vivant). Arrêté par la police Française à Pamiers (Ariège) où il travaillait à la fonderie.

Interné au camp de concentration d’Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales) durant l’hiver 1940-1941, matricule n° 10 128

Muté au Camp d’Hébergement de Rivesaltes (Pyrénées-Orientales), îlot F, le 20 juin 1941, matricule 27 550. Il est séparé de sa famille internée à l’îlot E. Evadé le 06 août 1941 avec la complicité de gardiens français.

Après son évasion la famille se cache au sein de la chaîne des Pyrénées.


Parcours géographique


Documents d’état-civil et de police


Documents d’internement


Sources

Entretien avec Louis Burkler, 06 août 2018 © Niglo films/Mémorial des Nomades de France.

AD Pyrénées-Orientales, FRAD066, 1260 W 5, Rivesaltes; 1260 W 78, sorties Rivesaltes.

Photographie de Raymond Burkler © famille Burkler, avec son aimable autorisation, DR.