[:fr]Julien DUVILLE (1892 † 1944)[:]

[:fr]

Julien DUVILLE, né le 17 juin 1892, à 1 heure du matin, aux Ponts-de-Cé (Maine-et-Loire) au lieu de la Pyramide, fils de Louis DUVILLE (artiste d’agilité, âgé de 34 ans, sans domicile fixe), et de Célestine RENARD (son épouse, artiste d’agilité, sans domicile fixe, 27 ans), déclaration faite en présence de Barreau [sic] ZYGLAIRE (artiste d’agilité, âgé de 24 ans, sans domicile fixe, cousin germain du père de l’enfant), marié à Aleçon (Orne) le 17 février 1925 avec Louise Rose CHEVALIER (1900, Gès), 10 enfants, Français, nomade, sans domicile fixe.

Interné au camp de Montreuil-Bellay (Maine-et-Loire)

Transféré au concentration de nomades de Poitiers (Vienne) le 05 décembre 1940. Sur ordre des autorités allemandes, sans arrêté. Motif : Nomade.

Transféré au camp de transit de Compiègne (Oise) le 13 janvier 1943, « parti travailler en Allemagne »

Déporté le 24 janvier 1943 au KZ de Sachsenhausen. Assassiné à Ornanenburg le 27 février 1944, matricule 58407. Acte de décès transcrit à Paris, 1er arrondissement…

Ne l’oublions pas !


Parcours géographique


Documents d’état-civil


Documents d’internement


Sources

AD49, Ponts-de-Cé, naissances-mariages-décès, 1890-1892.

AD86, 109W47 Camp de Poitiers-Fiches d’internés & CDJC.

FMD

[:]