[:fr]Joseph BONNET (1897 † 1943)[:]

[:fr]

Joseph BONNET, vannier Français, né le [10/09/1897, à Lyon (Rhône)?], fils de Jean-Baptiste BONNET, manœuvre (1868-) et de Marie Eugénie ROBERT, passementière (1869-), marié à Baignes-Sainte-Radegonde (Charente) avec Catherine BERGER, vannière (1895-1953) (fille de François BERGER (1871- ) et de Marie-Eugénie VEYS (1872-) dont Julia BONNET (1936, Figeac (Lot) – 1968),

Départ de Bonzac en Gironde

Interné au concentration de nomades de Poitiers (Vienne) le 23 janvier 1941, où il rejoint femme et enfant venus du camp de Mérignac (Gironde) où ils sont laissé leur attelage.

Transféré au camp de transit de Compiègne (Oise), « parti travailler en Allemagne » le 13 janvier 1943

Déporté de Compiègne (Oise) le 24 janvier 1943,

« Mort en déportation » le 12 juin 1943, matricule 58 314 au KZ de Sachsenhausen (Allemagne), à l’âge de 45 ans…

 

Ne l’oublions pas !

Hommage collectif lui est rendu chaque 2 août lors de la cérémonie de ravivage de la flamme sous l’Arc-de-Triomphe à Paris.


Parcours géographique


Documents d’état-civil


Documents d’internement


Sources

MNF Archives

Archives départementales de la Vienne, FRAD086

FMD

[:]