[:fr]Jean DUVILLE (1894 † 1943)[:]

[:fr]

Jean DUVILLE, vannier Français, né le 11/01/1894 à 1 heure du matin, à Marsas (Gironde), fils de Paul, Alcide,  « Lolimol » DUVILLE, vannier ambulant (1865-) et de son épouse Célestine « Notela » REINHARDT, vannière ambulante (1865-1934), marié le 23 octobre 1941, à Poitiers, (Vienne), avec Eugénie Anastasie « Faman » DOURLET (1907-1985) dont 8 enfants ( Louise « La Souille » DUVILLE, Paul Prussien DUVILLE, Pierre « Maïo » DUVILL, Alphonse « Neg » DUVILLE, Alphonse « Neg » DUVILLE, François « La Boule » DUVILLE, Julien Gané DUVILLE, Léonie « Kali » DUVILLE, Anastasie « Mâli » DUVILLE, nomade, sans domicile fixe.

Interné de Camp de Boussais (Deux-Sèvres)

Transféré au concentration de nomades de Poitiers (Vienne) le 05 décembre 1940. Sur ordre des autorités allemandes, sans arrêté. Motif : Nomade.

Transféré au camp de transit de Compiègne (Oise) le 13 janvier 1943, « parti travailler en Allemagne »

Convoi du 13/01/1943 au départ de Compiègne (60), pour le camp de Sachsenhausen (Allemagne).

Décédé le 20 janvier 1943 au KZ de Sachsenhausen, matricule 58409, âgé de 49 ans…

Mention « Mort pour la France. »

Ne l’oublions pas !


Parcours géographique


Documents d’état-civil


Documents d’internement


Sources

Archives départementales de Gironde, FRAD033_4E17328, DUVILLE.Jean.Marsas/1894/NA/1

Archives départementales de la Vienne, FRAD086, 109W47 Camp de Poitiers-Fiches d’internés & CDJC.

FMD

[:]