Mémoire des Interné(e)s du Camp de Coudrecieux (MICPC)

Association Mémoire des Interné(e)s du Camp de Coudrecieux (MICPC)

association n° W723009858

 

Le 6 avril 1940 un décret-loi signé d’Albert Lebrun, dernier Président de la IIIème République, interdit la circulation des nomades sur l’ensemble du territoire métropolitain et les assignent à résidence.

Les nomades sont internés sous les autorités de l’administration françaises.

Dans chaque département, les préfets demandent à la gendarmerie de les recenser, de les regrouper et de les surveiller.

Le Camp de la Pierre a été créé le 18 novembre 1940. Il est établi dans une ancienne verrerie, à l’est de Coudrecieux (Sarthe), situé à proximité du Château de la Pierre.

Il offre l’avantage d’être isolé. 

Quelques familles de nomades ainsi que leurs enfants logent dans leur roulotte, le plus grand nombre est installé dans des bâtiments en dur.

Un rapport du docteur inspecteur adjoint de la Santé, daté du 5 janvier 1942, nous décrit ces différents logements.  L’effectif se présente alors ainsi : 218 hommes et femmes, 96 enfants. 19 sont à l’hôpital du Mans, 3 à l’hôpital de Saint-Calais (des malades seraient morts en voiture pendant un transport à l’hôpital), 4 sont en prison et 29 se sont évadés…

Les conditions sanitaires y sont plus que déplorables.

Les internés sont au nombre de 370 le 17 mars 1942, peu avant leur transfert dans le camp de Mulsanne. Ils quittent Coudrecieux le 15 avril. Les roulottes restent dans un local de la Verrerie sous la surveillance d’un gardien rétribué 200 frs par mois. Elles y seront encore le 31 juillet 1944.

Notre association a été créée par des descendants d’internés. Elle a pour objet de faire respecter, défendre et promouvoir la mémoire ainsi que la culture et les us et coutumes des interné(e)s du Camp de La Pierre de Coudrecieux.

La MICPC a été créée en juin 2017. Elle a pour objet de faire respecter, défendre et promouvoir la mémoire des internes nomades (hommes, femmes et enfants) du camp d’internement de Coudrecieux (Sarthe) et autres lieux de rétention.

L’Association bénéficie d’un bon soutien du maire de la commune.

Actions à venir:

  • –  Eriger une stèle sur le camp
  • –  Prendre les témoignages de Mmes Paulette et Henriette Théodore
  • –  Présentation de l’Association en mairie le 24 septembre 2017.

“L’homme de l’avenir est celui qui aura la mémoire la plus longue.” Nietzsche (1844-1900)


Siège social:

Mairie

21 rue de la Mairie

72440 Coudrecieux

 

Contact

micpc@memorialdesnomadesdefrance.fr